Kalah Lyon / Rhône

Édouard Siré, Instructeur Kalah System Level 1

Lyon (69)

rhone@kalah.fr

Quel est ton rôle au sein de Kalah France ?

Je suis instructeur Kalah à Lyon depuis octobre 2020, j’ai en charge la promotion et le développement du système dans le bassin Lyonnais.

Je suis également Webmaster du site kalah.fr, je participe au développement au niveau national en ayant en charge la mise en œuvre de la communication par ce vecteur en étroite collaboration avec le responsable kalah france, le responsable Kalah Paris en charge du Hand to hand, Denis, instructeur à Ozoir(77) mais également tous les autres instructeurs français.  

Quel est ton parcours sportif/martial 

J’ai toujours pratiqué une activité sportive, plus ou moins intensément en fonction de mes possibilités.

Je suis venu assez tardivement aux sport de combats, j’ai commencé le Krav Maga que j’ai pratiqué intensément pendant plusieurs années. Je suis ensuite devenu instructeur de cette pratique et ma recherche perpétuelle d’efficacité m’a permis de découvrir le Kalah en 2015.

Quand et pourquoi as-tu commencé le Kalah ?

J’ai commencé le Kalah en 2015, lors de la première venue d’Idan Abolnik à Paris grâce à Antony, le responsable Kalah Paris, mon instructeur. A l’époque nous cherchions à améliorer l’efficacité de notre pratique et la réponse que le Kalah nous a apporté fut à l’origine d’un immense changement dans notre mentalité et notre manière de nous entrainer.

Pourquoi devenir instructeur ?

C’est la suite naturelle des choses, étant instructeur d’une autre discipline, il est logique que je devienne également instructeur du système auquel je crois le plus. La responsabilité de transmettre une méthode ayant trait au fait de se défendre soi-même ne permet pas de tricher avec ses élèves. Je me devais de leur donner accès au Kalah et leur offrir l’efficacité qu’il a à mes yeux.

Comment décrirais tu le Kalah ?

Le kalah est,  à mon avis, le meilleur système aujourd’hui. Le monde extérieur auquel nous sommes confronté en France, fait preuve d’une violence inouïe, les événements de ces dernières années nous le prouve, il est donc temps d’apprendre à survivre.

L’apprentissage de principes de survie donne vraiment plus de chance de se sortir vivant d’une agression. Le kalah est simple mais terriblement efficace dans quasiment toutes les situations qui pourraient se présenter en cas d’une réelle agression.

Comment vois tu évoluer le monde de la self défense les prochaines années ?

 Je pense qu’un système comme le kalah peut trouver sa place dans ce monde. Les pratiques martiales qui ont eu beaucoup de succès ces dernière années vont laisser sur leur faim ceux qui vont ouvrir les yeux sur la faible efficacité, voir la dangerosité de ce qu’ils ont appris jusqu’alors. Une partie de ces pratiquants vont pour partie reconnaitre le kalah comme une alternative plus efficace qui propose l’apprentissage de principes plutôt que de techniques.